Alice aux pays des gens qui ont la tête en bas et les pieds en haut

Création en partage jeune public

Création 2020



Une Histoire à Partager

L’histoire

Alice veut raconter son dernier rêve, un voyage doux aux rencontres surprenantes. Accompagnée de Lewis et Caroll, ils vont tous les trois nous raconter cette histoire onirique à travers des sons récoltés et des images projetées.

Dans ce récit vivant, nous faisons la connaissance du lapin, du chat dansant, du chapelier mais aussi des enfants musiciens, des enfants-tissus et autres surprises…

Note d’intention

Ma première envie a été de répondre à la demande d’une maman qui souhaitait une création jeune public adaptée pour sa fille en situation de handicap. J’ai senti très vite que cette recherche artistique aller nous emmener sur un terrain créatif inconnu.

J’ai pensé à «Alice aux pays des merveilles», pas pour en faire une version théâtrale de plus mais pour m’inspirer de ce personnage qui découvre un monde dont l’absurdité a le don de l’attirer et de la surprendre. Rien ne marche comme il faut, Alice est sans cesse bousculée dans ses repères et dans son éducation de petite fille sage. Elle s’insurge contre les injustices d’un monde sans queue ni tête et puis parfois elle se laisse bercer par la douce folie de ce pays merveilleux. Ce monde ressemble au notre.

Le voyage d’Alice dans un endroit étonnant ressemblait aussi à notre plongée dans l’univers de l’enfance et du handicap. Nous sommes arrivés avec un regard neuf et cette rencontre a provoqué un changement dans notre pratique.

Puis, je me suis dis que les interprètes ne joueraient pas «la petite fille» mais qu’ils joueraient Alice à  travers une marionnette à taille humaine. Je savais que notre Alice ne laisserai pas indifférent les enfants et les adultes, qu’elle serai notre Alice lunaire et magique. Quelques enfants ont eu peur les premiers instants puis se sont laissés emporter par sa douceur et ses rêveries. Les enfants comme les adultes se languissaient à chaque atelier de la revoir, de la prendre dans leur bras et de danser avec elle.

Le choix de travailler en « atelier de création » tout au long du processus de création est venu enrichir notre recherche. Nous devions «sentir» ensemble cette histoire et comprendre quels sens développer afin de la partager avec les enfants.

Dans l’histoire originale, Alice s’écrie souvent que tout cela n’a pas de sens.

Dans notre nouveau rêve d’Alice, la narration n’est pas classique, elle passe par des sensations, des images et des sons.

Dans notre «Alice dans le pays des gens à la tête en bas et les pieds en l’air» l’univers onirique se moque de la compréhension mais celui qui souhaite comprendre le voyage y trouvera des clés et pourra aussi se laisser emporter.                                                            

Caroline Cano, metteure en scène

L’équipe

Interprètes : Sarah Fréby, Collin Hill
Artiste musicien : en cours
Ecriture et mis en scène : Caroline Cano
Attachée de production : Marina Pardo

Avec le soutien de l’Esat la Bulle Bleue. Cette création a reçu le soutien de la Drac, l’ARS et de la région Occitanie.

 

 

Les commentaires sont fermés