Regards en biais

Déambulation sous les pas d’un Fou

Création 2015



«Regards en biais» est une déambulation à travers la rue et la folie.
 

Au coin d’une rue, Noël Folly apparaît, il sillonne le quartier. Il parle seul et s’adresse à Gérard qu’il voit un peu partout entre les failles et les murs de la ville. Gérard n’existe que dans sa tête.

Noël est l’idiot du quartier, le fou du village, on a chacun le nôtre. Ce personnage passe de main en main. Son costume, un imper rouge et un bonnet noir, passe de corps en corps car tout le monde pourrait être Noël Folly. Il distribue des prospectus et il convie les spectateurs à l’aider et le suivre dans sa tournée. Sur son passage les graines de folies poussent, les fenêtres s’ouvrent, on entend des voix qui s’élèvent et l’on voit des hommes et des femmes témoignant de leur folie, celle de leur frère ou de leur voisin. Les paroles sont brutes, se sont celles que nous avons recueillies.

Dans ce parcours en crescendo : folies, images, poésie, témoignages se bousculent sur les trottoirs. Une chanson d’Elvis hurle dans la rue et Noël F danse sur sa chanson pouvoir, celle qui lui redonne confiance. Un mot est collé pour le curieux qui laisse traîner ses yeux, une femme dans son salon danse seule, le nom sur les sonnettes sont évocateurs, un chœur de Noël Folly nous surprend et nous entraîne encore plus loin.

Dans un va et vient entre nous et les autres, l’intimité des témoignages recueillis frôle celle d’inconnus. Et cette folie que l’on cache est partagée aux yeux de tous.

« Regards en biais » arrive dans le parcours de la Cie La Hurlante comme une évidence, un besoin de prendre l’espace tout en l’habitant de paroles réelles et poétiques.

L’écriture du spectacle s’appuie sur des témoignages réels de personnes en situation de handicap mental, de leurs familles et du personnel encadrant.
Notre volonté est de jouer avec les représentations, d’éclater certains tabous, sans faire de misérabilisme : S’amuser avec les clichés, se perdre dans la «normalité»,brouiller les pistes, et s’égarer entre ce qui est «normal» ou pas, ce qui se dit ou pas, ce qu’on voit ou pas…

Sur le bitume, les pavés, la terre battue ou la pelouse, les personnages explorent les lieux dans une résonance commune avec leurs mots et leurs corps.Des corps dansants qui oscillent entre abstrait et concret, qui font des allers retours entre la norme, le quotidien, l’absurde et la poésie.Une déambulation chorégraphiée et poétique allant à la rencontre de l’intime dans le brouhaha de la rue.

L’équipe

Interprètes : Sarah Fréby, Collin Hill, Caroline Cano
Artiste musicien : François Boutibou
Ecriture et mis en scène : Caroline Cano
Assistance à la mise en scène : Marina Pardo
Médiation avec les habitants : Marina Pardo
Régie : Delphine Garrigues ou Stéphane Garcin
Regards extérieurs : Perine Faivre et Brigitte Negro

Avec le soutien de l’Espace Périphérique (Ville de Paris – Parc de la Villette) , l’ Association Alaplatja, de l’Esat la Bulle Bleue,de l’Atelline Lieu de fabrique des Arts de la rue en Languedoc Roussillon dans le cadre d’une résidence de création (accueil et apport en production) dans le cadre de Agiter Avant Emploi, dispositif d’accompagnement à l’écriture, en partenariat avec le CNES_la Chartreuse,le Lycée Jules Raimu à Nîmes, le lieu artistique la Fée Nadou à l’Affenadou, le Théâtre le Périscope et la Communauté de Communes du pays Grand Combien, de la région Languedoc Roussillon dans le cadre de la manifestation Art des Sens en 2013-2014 et l’Aide à la création en 2015, et par la Drac Languedoc Roussillon. Ce spectacle reçoit également le soutien de Réseau en Scène, Languedoc Roussillon dans le cadre de son dispositif d’aide à la mobilité.

Nous sommes passés par là !

Festival de Villeneuvette,  le dimanche 15 août 16


Festival Résurgence à Lodève, le vendredi 22 juillet 16


Vivacité à Sotteville les Rouen, le samedi 25 et le dimanche 26 juin 16


Les Turbulentes Festival des Arts de la rue du Valenciennois à Vieux Condé, le samedi 30 avril et le dimanche 1er mai 16


TnBA à Bordeaux, le mardi 15 février 16 dans le cadre de la plateforme nationale Culture et Santé, L’OARA, le Pôle de Compétences Culture et Santé, le TnBA, Musiques de Nuit et Réseau en Scène s’associent


Festival International de Théâtre de Rue d’Aurillac du 19 au 21 août 15


Festival de Chalon dans la rue du 23 au 25 juillet 2015 Soutien de réseau en Scène, Languedoc Roussillon dans le cadre de son dispositif « aide à la mobilité »

 

Les commentaires sont fermés